24 juillet 2010

passage à l'acte

1 heure du matin, dans cette rue sordide où ces femmes sont alignées comme des réverbères, le long de la rue. A leur manière d’ailleurs, elles éclairent – elles aussi -  la vie de certaines âmes en peine - comme la mienne ce soir un peu, peut être - qui recherchent de l’amour. Mais quel amour ? 1 heure du matin, et moi je suis là, à trainer, à épier, à atermoyer –j’y vais, j’y vais pas -avec cette envie de franchir le pas, puis le dégout immédiat de moi même rien que d’imaginer un instant la réalisation de cette idée... [Lire la suite]
Posté par jime à 08:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juillet 2010

They call me Betty Boop

They used not to call me anything. I've long been involved into rickety beginnings of bad stories. You know, the kind that actually end up in the usual happiness and wedding and kids, and cute puppy and all that stuff. Except that I was never the bride, nor the mother of the beautiful blond kids. I was the one who brings the futur husband and bride together by mistake, awkwardness or by just being there. And the one who ends up holding the rings, the eyes full of tears. Not tears of emotion. Acid tears of rage and anger against myself... [Lire la suite]
Posté par incredibleMe à 17:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 juillet 2010

Springfield...1944

J’avais bu.Pour oser t’accoster, fallait que j’aie bu quelques verres avant. Moi dans mon uniforme de soldat en permission. Ma brosse réglementaire, mes godillots cirés.Je t’ai vu dès la porte du club poussée. Je t’ai vu comme s’il n’y avait que toi à ce comptoir. Comme si toutes les lumières avaient été tamisées uniquement pout mettre ta peau en valeur, pour rehausser la  volupté de ta chevelure, le carmin de tes lèvres.Tu étais assise là, sur un haut tabouret de bar, à fumer distraitement, le regard dans le vague. Tu... [Lire la suite]
Posté par ASH_SCM à 10:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 juillet 2010

Caresse d'un rêve éphémère

Les yeux fermés, elle attend. Elle sent ses mains qui la parcourent telle une caresse ; en émoi, elle laisse monter l'ivresse.Elle inspire, sa poitrine se soulève, elle expire, son décolleté invite au rêve.Lentement, ses doigts passent dans ses cheveux, doucement il effleure ses yeux. Descend vers sa bouche et ses lèvres pulpeuses, indécent il la couche et observe ses formes plantureuses.Les jambes pliées elle feint l'effarouchée, intérieurement elle se damnerait pour un baiser. Son corps frissonne, elle fredonne, et s'abandonne. Mon... [Lire la suite]
Posté par Mathea7 à 09:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 juillet 2010

Macadam call-girl

T'as posé tes miches sur ce bout de trottoir et allumé ta clope de pétasse. T'y a pas posé que ton cul, d'ailleurs, sur ce bout de trottoir. T'y a posé ton corps tout entier, comme abandonné à la rue, offert à la vue des passants. Ferme les yeux, t'as raison de fermer les yeux. Si tu les ouvrais tu verrais d'abord les langues pendantes et les queues bandantes de sales types déjà trop vieux, vieillis par l'envie. Des sales types en manque d'amour. "Parlez-moi d'amour", écrivait Bukowski, le plus dégueulasse de tous ces vieux... [Lire la suite]
Posté par Jack Larsen à 15:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 juillet 2010

La serveuse du Pussy-Cat

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par Miss_Tortue à 15:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 juillet 2010

Jaloux

  Mon chéri, mon amour, je t'aime, et tu le sais. Tu le vois chaque jour, à travers mes pauvres yeux demandeurs, quémandeurs du moindre sentiment, du moindre amour que tu daignerais porter à mon égard. Tu sens tout cela en moi, sens toute cette attention que je te porte, sais que mon désir pour toi n'a jamais failli, n'a jamais bougé d'un iota depuis toutes ces années. Tu t'évertues tout de même à jouer les indifférents, sans doute pour ta satisfaction personnelle, ou pour la jouissance que tu dois ressentir, de voir une pauvre... [Lire la suite]
Posté par raaakim à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2010

Quinzaine du 9 juillet 2010

and the winner is... Miss Tortue! :)(en espérant qu'elle soit bien inspirée... et qu'elle accepte l'invitation !)
Posté par Mathea7 à 09:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]