15 mars 2009

la fatalité des volets roulants

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Et ne me re-parle plus jamais de volets roulants! Quand je pense à tout ce que j'ai dû supporter avec ce pauvre type, je m'étonne de n'avoir pas explosé avant. Mon pauvre Antoine, mais la seule chose qui me plaisait chez toi c'était ton manoir et tes chiens! Tu ne méritais rien et tu avais hérité de tout. Quelle allure grotesque tu as toujours eue mon pauvre ami! Je te revois quand je t'ai... [Lire la suite]
Posté par rachbel à 06:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mars 2009

Qui aurait cru…

&amp;lt;!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:&amp;quot;&amp;quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:&amp;quot;Times New Roman&amp;quot;; mso-fareast-font-family:&amp;quot;Times New Roman&amp;quot;;} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:50.45pt 89.85pt 26.95pt 48.2pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:48.2pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 ... [Lire la suite]
Posté par ASH_SCM à 12:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mars 2009

Mon rêve familier

   « Bien dormi cette nuit ? T’as une sale tête ? ».Ça, c’est la douce voix de mon cher et tendre collègue. Dans quelques secondes il se lèvera, fera mine de chercher quelque papier enfoui dans la pile, en attente, sur son bureau, bordélique, et il se tournera discrètement vers moi,  me regardera par en-dessous ses lunettes rondes, hésitera, ouvrira la bouche, la fermera et finalement dans un élan, au moment même où il franchira le seuil, il me lancera d’une voix bien plus neutre « Je vais me chercher un café, je... [Lire la suite]
Posté par rougevoyelle à 18:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]