20 juin 2008

La ptite faiblesse qui vous perdra

Vous voila entrelacées dans ce visage de mort. En attente. Lascives. Tentantes et effrayantes. De toutes ces femmes croisées, espérées, attendues, senties, goûtées, subies, aimées, craintes, palpées, redoutées, jaugées, trahies, croquées, blessées, sublimées, sculptées, peintes, étreintes, désirées, ouvertes, vaincues, je garde à la bouche cet arrière goût de mort certaine. Une vie entière passée à vous voir, à vous chercher, à vous vouloir et à vous fuir. Redoutables. Envoûtantes. Complexes et entêtantes. Mon vît dressé à vos envies.... [Lire la suite]
Posté par incredibleMe à 13:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juin 2008

Eros & Thanatos vont au bois...

Tu m’épuisesTon corps prend de moi toute sève,Mes désirs sucent la moelle de ma vieTe prendre, te donner,Me perdre et me retrouver. Tu n’as pas de visage,Tu en as milleMadone aux seins lourdsVierge amusée de sa beauté naissante.Vieille pute et bourgeoise emmanchée. Ton ventre est la source et la tombe.Tout en vient, tout y fini.  Je vois ce vieux magicien rigolard, la moustache pendu aux cieuxJe crois bien qu’il se fout de nous à nous montrer ainsi l’infinie ... [Lire la suite]
Posté par ASH_SCM à 10:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juin 2008

Dali et les femmes

J'ai beau être fort, je la désire, cette femme sublime que je peins en rêves depuis si longtemps, cette femme phantasme, cette femme mante religieuse. Elle sait que la beauté de ses courbes est un atout supplémentaire pour un esthète de mon espèce, elle sait que le moindre de ses mouvements m'étourdit, elle ondule à la surface de ma libido, l'effleure, l'agace...Elle m'obsède jour et nuit. Ce soir, elle reviendra, elle prendra tout ce que j'ai à lui offrir, et disparaîtra jusqu'au prochain crépuscule. Je peins, je peins... [Lire la suite]
Posté par Hoki à 00:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 juin 2008

Contre expertise.

A la rondeur de ce sein, je ne vois que le noir derrière.Aux dents pendantes de ce crâne, j'en oublie la douceur de la cheville d'une femme. Et lui, là, ce peintre fou, j'espère qu'il est effrayé par son œuvre, glacé par sa pieuvre, j'espère qu'il est en train de se rendre compte qu'il vient de détruire la Beauté. Oui, la Beauté, avec un grand "B".Ce trou du cul moustachu simplement réalisé la quadrature du cercle.Il a ôté le beau à la beauté.Il a mis à angle droit la courbe douce.Il a contraint la grâce dans le... [Lire la suite]
Posté par littlesimon à 16:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 juin 2008

Je passe le relais à Rougevoyelle? Bon week-end. Hoki
Posté par Hoki à 00:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]