22 septembre 2007

Chemin sanglant...

Accoudés Au bar De la vie Frappés Au hasard De l’oubli Ensanglantés Le regard En charpie Egarés Au blizzard Du mépris Soudés... Blafards... En survie...
Posté par AlmaErranta à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2007

Illusions

J'ai envie de parler de ces moments où tout se brise. Où la réalité casse toutes les vérités que nous avions. Si lointains désormais nous sommes de l'enfance, de nos rêveries, de ces images que l'on essaye de nous mettre devant les yeux pour que nous continuions à rêver le plus longtemps possible. Il y a aussi cette morale que l'on nous inculque. Ces valeurs, ces rituels, ces dogmes qui nous sont transmis et auxquels on croit durs comme fer. Nos vies sont réglées dessus. Ce sont nos repères, notre grille de lecture de ce monde. Il... [Lire la suite]
Posté par leponyme à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2007

Chair brûlante

- Quand je les vois nous regarder... je bande comme un fou... - Pfff ! et moi ! il fait tellement chaud que c'est en train de couler, là, entre mes cuisses, comme si tu déposais un filet de salive. C'est humide, ça glisse doucement... j'en peux plus ! - Bon, on continue à leur faire peur ou on rentre pour mélanger nos couleurs ? Ton carminé et mon charbon ardent... hummm...- Merde ! j'entends une sirène, tu crois que c'est les flics ou une ambulance ? Vite, donne moi la main, je connais bien le coin, on va s'planquer là-bas...-... [Lire la suite]
Posté par Oviv à 19:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 septembre 2007

Sang bleu

Ne lâche pas ma main, on est presque arrivés. Tiens bon, ce n'est rien. Continue, il faut continuer, encore un peu. Je suis là. Souviens-toi, on l'a juré. On avait quel âge ? Six ans ? Réponds moi, il faut que tu parles.  Oui, on avait six ans, pas vrai ? Serre ma main, allez, serre, je te dis. Prends ma force. On se l'ai juré, jamais l'un sans l'autre ! A l'âge où ils croient qu'on n'est que des enfants, nous deux, on savait déjà tout de la vie, pas vrai ?Serre, serre moi la main. Non, je n'ai pas mal. Tu te souviens ? On... [Lire la suite]
Posté par Oviv à 16:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 septembre 2007

Semaine 3

Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas...Donne moi la main Walsh, je te laisse passer devant pour le reste du chemin, j'ai trop peur.
Posté par leponyme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
20 septembre 2007

Je suis triste

Je suis triste. Je la regarde depuis deux heures, accoudée à se bar. Et je vois ces papillons qui lui tournent autour.Ces mâles assurances de conquérants.Ces sourires enjôleurs, ces clins d’œil gras.  Elle a déjà bu trop de verres pour continuer à user de son charme véritable.Celui de ses mots sublimes. Elle s’oblige à se balafrer de maquillages vulgaires, et s’habiller de dentelle vulgaire, à rire de façon vulgaire.Tout ça n’est qu’un jeu cynique.Puisque c’est ça qu’ils... [Lire la suite]
Posté par ASH_SCM à 11:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

18 septembre 2007

gin to'

Qu’est ce qu’il me veut. Il ne voit pas que je suis bien, là, à moitié saoule maquillée comme une putain. Toute seule avec mon verre. Je ne veux pas qu’il me parle, ni qu’il me regarde. Je le toise ce minable. Je suis en deuil depuis quinze ans. Il me complimente alors que je veux juste qu’il dégage. DEGAGE ! Bordel tu vas te tirer. Je n’ai pas besoin d’aide, je n’ai pas besoin d’y croire, je n’ai pas besoin de regards mielleux. Mes entrailles hurlent. Je me contiens mais j’hurle tellement fort, comment peut-il ne pas... [Lire la suite]
Posté par B_Walsh à 23:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
18 septembre 2007

Black Mirror

J’ai d’abord monté le son, parce que cette chanson m’a fait penser à toi. Et cette photo noire pétrole aussi. Comme ton âme et tes mains, pleines de suie. On dirait que t’as travaillé dans ce bourbier charbonneux toute ta vie. Et je dis ça tendrement, avec de la compassion pour cette vieille punk à laquelle tu essayes de ressembler. T’as l’air d’une fille sortie d’un champ de mines. T’y as laissé ton innocence, mais ton visage a gardé la même douceur. T’as des mots qui restent gravés dans la tête, brûlures intérieures... [Lire la suite]
Posté par leponyme à 21:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 septembre 2007

chair meurtrie.....

Voyez vous ce gringalet qui s'avance ......Il pense sans doute qu'avec tous les verres que j ai bu je serais facile à séduire ..... Ça sort tout  juste du sein de sa mère et ça s imagine être un Homme .....Il pense sans doute que je suis trop maquillée ....Qu 'avec une fille comme moi on peut tout se permettre ...... Approchez jeune homme venez tenter votre chance mais n'ayez pas peur de goûter au  bitume ....Car malgré les apparences je suis une femme sérieuse .....Je viens noyer mon chagrin dans ce bar .....Pour... [Lire la suite]
Posté par ZAZOU72 à 22:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 septembre 2007

Les jeux sont faits, rien ne vas plus...

Ce soir, je jouerai sa victime.Là, maintenant, tout de suite, je n'ai plus de jeu, et c'est elle qui a la main gagnante. Cette partie est finie, mais elle a encore envie de la faire durer un peu, et moi aussi. Elle connait bien les règles sur l'illusoire jeu de la séduction, moi aussi, alors quelque part, nous sommes à égalité, même si je vais perdre. Cela dit, il existe certaines situations où perdre reste un instant extrêmement agréable...Elle est donc là, prenant tout son plaisir à me désarçonner. Elle est en train de me mettre à... [Lire la suite]
Posté par littlesimon à 14:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]