19 novembre 2010

Semaines 120/121

Une photo dont je n'ai retrouvé ni la source ni l'auteur, mes confuses. Un clin d'oeil à celle de la place Tian'anmen. Ash pour la suite?
Posté par Jack Larsen à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 novembre 2010

peau de chagrin

Pas envie de parler Ce soir tes mots me glissent lentement sur la peau Comme la douce brise vient à glisser sur l’eau Quelques frissons, je manque d’à propos Je suis fané, à fleur de peau Ecorché accroché Pas envie de répondre Cette nuit oui j’ai payé cher pour avoir sa chair Comme j’ai payé pour toi garce devenue ma chère Quelques biftons donnés et beaucoup trop d’enchères En noces, mon sénestrochère, Et ce voyage à Londres Pas envie de filer A l’anglaise, mauvaise pente Comme tu le sais... [Lire la suite]
Posté par jime à 21:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 novembre 2010

la souffrance

elle est là exigeante, tenace elle se terre en toi comme une menace elle te cueille à ton réveil elle demande son obole son poids de chair à broyer par pulsation, elle appelle encore elle scande elle ravage elle prend toute la place ton instinct te dit de la combattre de l'obliger à se rabattre avec le plaisir obscène de te dire après je te domine je te soumet pas encore, pas encore, ce n'est pas encore pour aujourd'hui quand tu me foudroieras à nouveau je choisirai peut-être de... [Lire la suite]
Posté par masas à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2010

Odeur

Basse Lancinante au schéma qui tourne en rond. Dans mon ventre, la batterie se fait une place et un écho. Rythme primaire, cri primal, transe tribale. Et ta peau comme seul repère.
Posté par Miss_Tortue à 09:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 novembre 2010

la mort et l'elastique

sur l'image de la quizaine d'avant, retard impardonnable Mes yeux se posent régulièrement depuis quelques jours sur un morceau de caoutchouc marron qui traine par terre, salit des poussières de cette pièce. Des gens ont du marcher dessus. Les mêmes peut-être qui l’ont fait tomber ici bas. La fatigue m’empêche de m’interroger sur le pourquoi et le comment de sa présence, là , dans cette chambre d’hôpital.  En revanche, elle ne m’empêche pas de le fixer sans arrêt des heures durant.  Ma vie est un élastique. Rompu à... [Lire la suite]
Posté par jime à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2010

Image de la quinzaine 118/119 - La Peau -

Bien sûr que cela réveille un peu, mais j'aime ce clip, cette énergie qui donne envie de pousser ses propres cris, allez-y essayez : c'est libératoire!!!
Posté par masas à 13:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

26 octobre 2010

L'élastique

Je m'accroche à ce que je peux, à ce qui me tombe sous la main.Les vies de tant d'autres bousculent la mienne, que je me retrouve à osciller d'un côté à un autre sans aucun moment pour moi, me semble-t-il.Si je lâche, je m'effondre, je tombe, je me noie, j'étouffe... Peut-être... ou pas.Si je tiens, je sens le vent sur mon visage, je ris fort.D'accord, je respire par saccades mais je vois les couleurs se mêler, je sens les parfums nouveaux investir mon univers, je laisse les idées s'installer dans ma tête et remplir mon âme de... [Lire la suite]
Posté par Miss_Tortue à 18:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 octobre 2010

Post Scriptum

Londres, ce mardi matin Cher Peter, J’ai à peine posé mes valises et pris le courrier, qui débordait de la boîte aux lettres, que me voici déjà installée sur la table de la cuisine à t’écrire !  Le besoin impérieux de te parler est si fort … Dis, tu crois que ça me passera avec le temps ? (Tu n’es pas obligé de me répondre ! Rassure-toi !!!) Le voyage a été un peu long mais l’ennui m’a permis de me remémorer tous ces instants passés à tes côtés. J’ai rêvé les yeux ouverts pendant dix heures! Le crois-tu ? (J’irai... [Lire la suite]
Posté par rougevoyelle à 11:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 octobre 2010

J'habite sur l'eau

j'suis l'heureuse propriétaire d'un vaisseau <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> croises les voiles, vent debout pour accoster lances le bout j'suis aux commandes sur le pont je calcule l'angle, je toise l'horizon bon, si tu veux vraiment prends plutôt la tangente je jette le passerelle en amarrant le mastodonte tu pourras t'y hisser plus facilement, allez, montes même les pieds sur le plancher en marin à expérimenter, tu ressentiras l'eau danser, le rythme tanguer ... [Lire la suite]
Posté par masas à 09:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 octobre 2010

Image de la quinzaine 116/117

(image provenant de http://voirouregarder.typepad.com/) Jack est-il inspiré pour proposer l'image de la prochaine quinzaine ? :-)
Posté par Miss_Tortue à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]