Le Boudha de Yahalé



Les filles de Yahalé se disent toutes vierges (bis)
Mais quand elles sont dans mon lit,
Elles préfèrent tenir mon vit
Qu'un cierge (ter)

Fillette de Yahalé, où est ton pucelage (bis)
Il s'en est allé sur l'eau
Avec un beau matelot,
Il nage (ter)

Mon mari s'en est allé à la pêche en mer (bis)
Il m'a laissé sans un sous
Mais avec mon petit trou
J'en gagne (ter)

Les rideaux de notre lit sont faits de serge rouge (bis)
Mais quand nous sommes dedans
La rage du cul nous prend
Tout rouge (ter)

Mon mari que fais-tu là, tu me perces la cuisse (bis)
Faut-il donc que tu sois saoul
Pour ne pas trouver le trou
Qui pisse (ter)

Le Boudha de Yahalé a les couilles qui pendent (bis)
Et quand il s'assoit dessus
Ça lui rentre dans le cul
Il bande (ter)

Monsieur le Maire de Yahalé a acheté un âne (bis)
Un âne républicain
Pour baiser toutes les putains
de l'inde (ter)

Si les filles de Yahalé s'en vont à la prière (bis)
C' n'est pas pour prier l' Seigneur
C'est pour branler le prieur
Qui bande (ter)

Vishcara si tu m'aimais, tu me ferais des nouilles (bis)
Et tandis que j' les mangerais
Ton p' tit doigt me chatouillerait
Les couilles (ter)

La servante du Boudha a le ventre qui gargouille (bis)
C'est qu'elle en a pris trois fois
De l'andouille à Boudha
D' l'andouille (ter)

Une simpl' supposition que tu serais ma tante (bis)
Je te ferais le présent
De l'andouille qui me pend
Du ventre (ter)

Sur la place de Yahalé y'a la statue d'Hercule (bis)
Monsieur l' maire et m'sieur Boudha
Qui sont tous les deux pédés
L'enculent à tour de bras (ter)

un peu grivois certes mais pour un retour de vacances c'était mon inspiration du moment