Soudain, le chemin tout tracé s’est arrêté. Comment s’est-il retrouvé là, perdu sur cet îlot minuscule ? Pourquoi ne peut-il pas revenir en arrière ? Est-ce une punition, ou une aubaine? Faut-il être figé ou grisé par l’incertitude ? Faut-il oser avancer avec espoir, ou faut-il se laisser dépérir sans prendre de risques? Autour de lui, des feuilles mortes aux couleurs chaudes ravivées par la pluie, une brise opaque qui ne parvient pas transpercer les vêtements, une nuit qui s’installe plus tôt comme pour prolonger les confidences. Même la nature semble incertaine…