Ce jour là, on se balladait tranquillement entre amis au Futuroscope, quand on s’est arrêtés devant ce chien-robot qui pouvait tout faire : se lever, faire le beau sur commande vocale, danser comme son maître, être capable d’émotions pré-programmées et d’apprentissage. Et ce chien si mignon que les enfants caressaient, moi il m’a fait flipper. J’ai vu derrière son regard plastique l’extinction de l’espèce humaine. Qu’allons-nous devenir ? Nous, avec nos corps imparfaits et nos coups d’humeur, avec nos rancoeurs et nos jalousies, avec nos passions et nos lassitudes…Si humains…Trop, pour demain.