Et pour bien accueillir Mademoiselle A, j'ai la courtousie de lui passer le ballon...