L'Homme                                            La Femme
Si l'homme n'était que mots,             Si la femme n'était que mots
les choses seraient plus simples,        les choses seraient plus simples.
Pas de rudesses,de fuites, de peurs, pas de tristesses, de doutes, de malheurs.
Mais ces deux êtres fondamentalement différents sont (mal)heureusement plus.
Ils sont expressions et émotions, verbes et intentions, silences et omissions,
ils sont mâles et femelles, Inn et Yang, et ils sont les deux d'un ensemble.
Ils sont opposés et complémentaires, incompatibles  et indissociables.
S'ils n'étaient que mots, ils seraient plats, simples et faciles à lire.
En s'incarnant émotions, ils deviennent complexes et  attirants.
Et ainsi, ils passeront leur vie à s'apprendre et à s'observer,
à s'aimer, puis à se détester pour un jour se compléter.
Et finalement ils écriront plus qu'un simple poëme,
amèneront à leurs jolis mots plus que de la vie,
laissant s'écrire une suite à leur poësie,
elle aussi émotions et sentiments,
elle aussi plus que des mots,
un enfant.